Les conditions d'accès


L'accès à l'école est subordonné à un concours sur épreuves, ouvert chaque année par arrêté du ministre de l'intérieur et des collectivités locales, et publié trois (3) mois au moins avant la date du concours.
Le concours est ouvert aux candidats de nationalité algérienne remplissant l'une des conditions ci-après :


être titulaire d'une licence de l'enseignement supérieur, d'un diplôme d'ingénieur d'État ou d'un diplôme équivalent et être âgé de 28 ans au plus à la date du concours,


être fonctionnaire titulaire ayant trois années d'ancienneté et une licence de l'enseignement supérieur ou un diplôme équivalent, âgé de 32 ans au plus à la date du concours, dans la limite des 15% des places mises en concours.

Les candidats doivent être titulaires du baccalauréat et dégagés des obligations du service national.


Le concours comporte des épreuves écrites d'admissibilité et une épreuve orale.
Le nombre des épreuves, leur nature, leur coefficient,leur programme et la constitution du jury des épreuves d’admissibilité et d’admission sont fixés par arrêté conjoint du ministre de l’intérieur et des collectivités locales et de l’autorité chargée de la fonction publique.
 

 
© ENA, Tous droits réservés
   
Accueil Recherche par mots clés Liens utiles Contactez-nous !